Mutation atomique plutôt que régénération cellulaire

Ma mutation physique n’en est qu’à son premier stade mais je pars d’une base carbonique améliorée, mon corps n’étant pas trop en état de dégénérescence pour mon âge et ce, pour une raison très simple : dans la dimension que JE quitte, je peux accéder à la maîtrise de ma psyché (Bouddha, khrishnamurti et quelques autres), mais pas à celle de ma matière. Le programme spirituel est donc une énergie qui ME permet d’atténuer les effets de la matrice sur mon corps carboné, mais pas plus : le vieillissement, l’altération, la fatigue, la vieillesse et la mort, restent le seul et unique potentiel d’existence.

Me voici à l’heure actuelle…je suis une humaine de plus de 50 ans pas trop mal conservée :)

JE débute donc un tout nouvel opus n’ayant jamais eu cours sur cette planète : l’éternité atomique d’un corps physique. Il ne s’agit pas ici de rajeunir (l’immortalité étant avérée pour le nouvel humain, le concept d’âge n’a plus grand sens), mais plutôt de réagencer la matière à partir d’une nouvelle structure, plus apte à traduire mon éternité naturelle.

Maintenant que j’ai défais en grande partie la mémoire carbonée, je peux implanter un nouveaux programme au sein de mes cellules siliciques. Ces dernières, comme pour les télescopes spatiaux, sont de meilleures conductrices d’énergie luminique (lumière pure et donc information). Comme je le dis ici, le corps de la terre est silicique alors que le corps des hommes est carboné…c’est cette structure qui évolue actuellement…

Je vais donc impulser et observer cette mutation dans les mois et les années à venir, voir comment mes os, ma peau, mes muscles, mon eau, mon sang, se positionnent sur le renouveau et dessinent un nouvel habitacle.

Cet article est donc le premier vraiment lié à cette expérience silicique, les textes se trouvant sur mon ancien blog décrivant plutôt le processus me permettant d’accéder à la maîtrise de mes espaces de conscience et se faisant, de limiter la casse au niveau du corps physique. Dans l’article que je vous mets en lien, je distinguais déjà la régénération de la mutation, deux principes différents : la régénération est le maximum atteint par l’être spirituel, la mutation est le pouvoir total de la cellule originelle sur elle-même : je terraforme un nouveau corps, à partir d’une toute nouvelle structure quantique et sur la base d’un tout nouveau matériau physique.

Lire de la régénération à la mutation

C’est parti ! Une nouvelle aventure débute ! :) D’autres témoignages viendront bientôt élargir le prisme du possible :)

Mesnet, le 8 septembre 2020

Toujours lire moi = MOI = JE = nous = cellule originelle

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Un avis sur “Mutation atomique plutôt que régénération cellulaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :