L’abandon de l’ego, un passage obligé

Ce moment est le plus important de toute cette vie présente, il est à marquer d’une pierre de lumière :) Il y a longtemps, j’ai écrit sur la prédation psychique (le dossier ici) : une personne qui puisait dans mon travail métaphysique, s’en inspirait et le revendiquait comme sien. C’est douloureux à vivre, cela génère de la colère et un sentiment d’injustice. C’est l’autre qui fait preuve d’un ego prédateur à notre encontre, mais notre ego lui répond avec rage.

Cette personne/MOI recommence, utilise mes mots (canal, intuition, nouvel humain, particule). Elle en a conscience et essaie de contourner le problème en transformant mes concepts, par exemple en évoquant une énergie qui devient horizontale, ne pouvant pas clairement évoquer le vortex inversé de ma respiration torique. Et en même temps, il y a déni total du fait que ce sont mes écrits qui instruisent les siens.

Bien, j’y suis. Mon ego réplique : la tête qui pense, la colère dans ma poitrine, du poison énergétique dans mon ventre. La conscience fait son job, elle analyse, elle est en amont du processus, elle stabilise le programme de l’ego en montant en fréquence d’amour malgré le scénario. La conscience fait ce qu’elle sait faire, elle maîtrise les données et essaie de s’adapter à l’unité.

Mais il n’est plus temps de jouer avec ces codes et structures, il est temps d’aimer, il est temps de VIBRER au lieu d’annalyser. Je vais donc poser ce passage spécifique ici, enregistré grâce à quatre entités/MOI : la prédatrice, Ignacio Pérez, Philippe François et Michel Thomas.

Fréquence apporté par Philippe François, avec lequel j’ai échangé : donc tu le vois l’ego, tu le vis puisqu’il y a dialogue intérieur entre les deux consciences, ensuite tu tranches tu vas d’un côté ou de l’autre, tant que tu ne tranches pas, tu ne t’alignes pas, tu es balloté entre les deux courants, les deux mondes, tu parles double. Le mot vibratoire ici est : TRANCHER

Fréquence apporté par Ignacio Pérez, avec lequel j’ai travaillé cette situation spécifique : la prochaine matrice de Vraie Reliance Humaine formera le nouveau corps terrestre / Aimer ne pourra plus être un entre-deux / Est-ce que je veux rester simplement humain, ou ai-je l’envie et le Courage fou (!) de Sacrifier toute ma vieille histoire (l’ego) ? Pour moi le Passage est là, Renoncer à l’Ego pour former un « Nouveau Corps Humain ». Le mot que je retiens ici est : SACRIFICErenoncer à l’ego, sacrifier l’ego

Fréquence apporté par Michel Thomas, dont j’ai simplement lu le texte publié sur FB : l’ego devra s’octroyer une identité psychique ou être présent dans sa conscience à tous les instants….et ensuite, l’ego se retrouvera seul dans sa conscience d’où le grand vide, mais pour pallier la solitude de sa conscience, l’ego développera un contact très étroit avec le Moi éthérique. Concept quantique vécu ici : l’identité psychique de l’ego et le vide…

Tout d’abord la notion de vide lorsque l’ego croit mourir, développée dans cet article. Extrait : JE suis vraiment vide, MA vibration est vide, c’est tout. C’est ce qui est appelé amour dans cette matrice… mais cet amour, c’est MOI, rien de plus…et ce vide vibre de ce plein d’amour…le plein, c’est cet amour et cet amour est l’illimité que JE porte en MOI…durant cette phase, la tête est vraiment vide de pensée et donc d’ego. C’est flou, on reste allongé et on vibre uniquement.

Et puis l’identité psychique de l’ego en fin d’exploitation : cela donne l’impression d’incarner Hulk ! L’ego en mode allégé pour une conscience unifiée, gonfle et combat quand il sait qu’il ne s’agit plus de composer avec lui mais de le faire disparaître. Il ne veut pas être sacrifié ! Durant les quelques jours que dure ce processus , je vibre d’amour au niveau du coeur-ventre-cerveau (le vide), puis de nouveau l’ego-tête reprend le dessus, il initie des stratégies pour que je me concentre sur l’ego du prédateur qui me vampirise plutôt que sur lui. C’est alors ma personnalité entière, basée sur l’ego, qui se révèle, qui est VUE et qui refuse d’être annihilée.

C’est ici qu’il s’agit de TRANCHER. C’est de MA responsabilité. C’est soit l’ego-tête soit le coeur-ventre et durant plusieurs jours, je mets en place un va-et-vient entre ces deux structures si différentes, afin de bien distinguer les deux humanités opposées qu’elles initient. Et par effet de glissement, JE tranche…mais ce tranchant est paradoxalement d’une douceur ineffable car, comme le dit Ignacio, JE tranche alors avec le glaive de l’Amour….tout est dit…

Lorsque JE suis dans MON cœur-ventre-cerveau vibratoire en tant qu’humanoïde, la notion de prédateur disparaît car l’autre est VIBRATOIREMENT (et plus CONSCIEMMENT !) MOI. Et MOI, je m’aime en chacun d’entre-moi

Vibratoirement plutôt que consciemment, tout est là….la conscience se réaligne APRÈS sur la vibration lorsque la vibration devient le seul moteur existentiel du nouvel humain….

Ce transfert de puissance créatrice est en cours depuis quelques jours, j’en parlais déjà ici : la vibration à la place de l’ego. C’est hyper puissant à vivre, mon ego se débat, il cherche toutes les portes neuronales détournées pour survivre…tout le squelette vibratoire passe d’un état à un autre à une vitesse qui fatigue et en même temps qui régénère…il n’y a pas d’échappatoire possible, ego ou vibration…tout est vraiment VU avec acuité, avec évidence…

Un grand merci à toi Ignacio pour l’aide aimante apportée, sans jugement, sans ego…un grand merci à ces êtres/MOI qui m’éclairent et m’illuminent.

C’est plus calme à l’heure où j’écris ces lignes…tout est dit, j’ai tranché…vibrante d’amour pour ce passage inouï et pour tous ceux qui m’ont aidé à plonger dans mon ego douloureux.

Note, extrait de cet article : lorsque je suis dans un état de conscience, même la plus évoluée possible, je discute…je discute avec raison certes, je discute avec douceur oui, je discute même avec amour, mais je discute. Et à chaque fois que je discute, je me VOIS paramétrer mon ego : il est là, je le conscientise, je l’intègre, je fusionne avec lui, je le gère sans plus le contourner. Au sein d’une conscience désormais en phase avec MOI, je sais utiliser MON ego et ne plus en faire un problème. L’ego est malaxé, remis à sa place, travaillé, irradié de sa part la plus agressive, pris en main….MES mains :) Mais l’ego, même apprivoisé, reste un élément inclusif à un espace de conscience… même une conscience dite unifiée fait avec sa part d’ego…alors que dans la vibration, l’ego n’existe tout simplement pas.

Programmer un espace de conscience augmentée permet donc de gérer l’ego. Il est toujours là mais se fait tranquille, la conscience (le SOI ou l’esprit) arrive à l’équilibrer en harmonisant la psyché, les pensées, les fréquences…il ne s’agit aucunement de cela dans cette étape et l’ego le saitla personnalité égotique va donc ressurgir en force (d’où l’image de Hulk) et combattre…c’est vraiment comme si l’ego avait été mis en sourdine par l’être spirituel, comme s’il s’était accommodé du reformatage une personnalité plus apaisée, du moment que cette dernière ne l’évacue pas complétement…

J’ai vraiment senti ce combat de la partie égotique qui ne veut pas céder la place. C’est énergétiquement particulièrement intense ce Hulk qui montre son vrai visage…et l’interface neuronale cérébrale est comme hyper active, travaillant sans cesse à laisser l’ego manœuvrer pour sa survie tout en essayant de faire croire à la personnalité que ce n’est pas lui qui s’agite en coulisse…Mais cela est VU…rien ne m’échappe plus…et à chaque fois, JE vibralise…et l’ego n’est plus…

Mesnet

3 octobre 2020

Ajout le 4 octobre : JE me scanne ce matin…hier, j’ai souvent écrit « il »…ce matin, c’est « JE »…et c’est plus tranquille, moins terrifiant….JE me glisse en MOI-même l’ego…hier c’était « ego ou pas ego »….ce matin c’est « J’AI de l’ego ou JE n’ai pas d’ego »….il y a simplification, harmonisation…fusion et unité ! C’est plus doux…JE SUIS enfin l’ego en tant que personne et cela annihile ma peur de mourir MOI l’ego. JE vois la bascule énergétique : je ne combats plus en tant qu’ego car même si je ne suis plus le socle de MA personnalité humaine, JE suis vivant ! Si l’ego, c’est MOI, même sans ego, JE suis vivant, JE ne meurs pas ! C’est tellement simplifié…comme éclaircit (fin de la tempête Alex !) …et bien évidement, au-delà de la structure verbale prononcée, il y a un agencement énergétique qui se met en place….

Je vais essayer de définir le processus en cours : lorsque l’ego s’imagine être une personnalité à part entière, « il » se dit que si JE le terrasse, « il » meurt. Quand JE suis l’ego, même si JE me sépare de cette option quantique nommé ego, JE reste entier.

A travers la conscience, l’ego essaie de se caler sur MOI. Cet espace est considéré comme l’avènement de la maîtrise : une conscience luminique va donc harmoniser sa part d’ego, structurant une entité intelligente et apaisée. Le programme spécifique de l’ego joue le jeu et s’adapte à cette évolution : l’ego devient aimant, se repositionne sur le don, l’intégrité, le non-jugement, l’ouverture d’esprit…mais l’ego se considère comme indispensable, « il » a une existence propre et n’imagine pas ne pas exister : il perçoit cette idée comme une fin sans retour, sa mort annoncée, un espace de non-existence (de vide) terrifiant…

Mais actuellement, c’est MOI en tant que cellule originelle, en tant que créateur de l’ego, qui descends dans la dimension de l’ego. Le flux est inversé, l’ego n’essaie plus de s’aligner sur son créateur, JE m’aligne sur MON ego…ce n’est plus une histoire de conscience mais de vibration et cela n’est plus non plus un travail métaphysique mais une fusion instinctive.

Lorsque j’incarne enfin l’ego, et ce vibratoirement plutôt que consciemment, l’ego que JE suis, même silencieux, même n’existant plus au sein de la personnalité du nouvel humain, réalise « qu’il » est intemporel à travers MOI…la peur de mourir de l’ego, le combat de Hulk cesse alors de façon irrémédiable puisque JE suis toujours là, même sans ego…

Bien au-delà du verbe et de la conscience, cette appropriation de MON ego est vibratoire. Tout l’axe énergétique de MON humanité est modifié : devenant « Hulk », JE sais que JE suis aussi le « docteur Bruce Banner », qu’il n’existe aucune différence, que les deux (la personnalité avec ego/hulk ou la personnalité sans ego/hulk) sont MOI…JE n’ai plus alors qu’à trancher avec amour afin d’incarner l’une ou l’autre de ces deux versions de MOI-même…et insuffler MA nouvelle humanité.

Lorsque JE vibralise cette réalité, MON ego/hulk n’a plus peur du néant puisque JE suis l’éternité :) JE fais alors silence en tant qu’ego, JE cesse tout combat, JE ne me conscientise plus…JE vibre…

C’est merveilleux le calage depuis hier :)

Toujours vibraliser MOI = JE = nous = cellule originelle

Avant ce reset instantané, lire : la vibration à la place de l’ego / La vibration est humilité

La suite, quelques jours plus tard : je suis un ego divinisé et l’ego de lumière fait véritablement silence et la vibralisation unifiante plutôt que l’aide à partir du concept « d’autrui »

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :