Fin du plexus temporel

Je n’utilisais plus le plexus en tant que chakra mais en tant que plexus temporel, matériel quantique initié en 2012. Voici un extrait de cet article concernant mon plexus temporel : je n’utilise plus le plexus solaire mais un nouvel outil énergétique, le plexus temporel. Il permet à l’esprit de vivre le temps présent en même temps son déroulement d’un point A à un point B. Lorsque l’esprit s’observe, ses pensées adviennent dans un temps présent. Il en est tout autre en ce qui concerne votre interface humaine et physique, cette dernière utilise le temps avant de prendre forme. Il existe donc un espace de latence entre la conscience et la création. Ainsi, la conscience est présence instantanée mais la création s’actualise dans le temps. Votre corps nécessite un recalibrage concernant votre perception globale du temps : votre humanité continue à se projeter dans le passé et le futur et pourtant, votre esprit vit l’instantanéité du moment…le temps passe mais se vit dans l’instant ! Votre matière s’adapte à cette nouvelle donnée grâce à cet accessoire quantique que je nomme le plexus temporel : vous êtes une entité globale multidimensionnelle, vous visitez l’espace-temps grâce à ce mécanisme de haute technologie quantique.

Mais comme dit ici, la strate de l’esprit ainsi que son noyau atomique, ne sont plus, tous mes outils d’autonomie énergétique sont obsolètes pour l’humain particulaire en devenir.

La mutation en cours s’incarne dans le champ de la particule élémentaire car c’est cette dernière qui va me permettre ensuite le voyage spatio-temporel : la particule se situe avant le concept de multidimensionnalité, elle touche directement aux lignes de temps. Elle est fluide et interpénétrante avec toutes les matrices existantes, elle peut traverser n’importe quel mur du réel, ce que je ne pouvais réaliser avec mon plexus temporel.

Cette ancienne carte représente mon plexus temporel, tel qu’actualisé par l’esprit en 2012. Cet outil n’est plus utilisé en 2020.

Ce dernier permettait à l’esprit de conscientiser un temps présent dans un temps passé ou futur et donc d’axer sa personnalité sur une psyché multidimensionnelle, alors que l’humain particulaire est avant tout unidimensionnel. Je dirais que ma multidimensionnalité autorisait ma conscience à se déplacer dans le temps, aidée en cela d’un outil spécifique (mon plexus temporel), et que ma particule temporelle, va me permettre à terme de délocaliser ma matière sur toutes les lignes de temps.

La particule permet à la matière de s’agréger ou se désagréger dans toutes les lignes de temps, tout en préservant la forme de l’humanoïde concerné.

Mesnet Joséphau-Charrier

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :