L’humain particulaire binaire

L’humain particulaire est un être binaire dans sa conception matérielle. Il n’est plus axé sur les chakras magnétiques, ni même sur mes ilojs. La particule structure désormais le matériel quantique d’ajustement à la matière, c’est cette strate là, la strate originelle, que JE vibralise actuellement à travers l’identité Mesnet.

Sur cette illustration, j’essaie de mettre en image mon propre vécu : la couronne-canal n’existe plus en tant que telle, son activation a été un phénomène de très courte durée (1 à 2 mois). Je dirais que désormais, je suis ce canal, tout mon être, intégralement. Ainsi, mon ventre-coeur-cerveau est bien le centre de ma respiration torique, mais ce n’est qu’un point focus, car en réalité, c’est tout mon corps qui laisse passer la lumière sous forme de particules (en blanc sur l’image). Je deviens un vortex à part entière, ce dernier est de l’ordre d’une respiration cosmique, et c’est en vibralisant à partir de ce tore que j’agrège ma particule spatio-temporelle afin de former un nouveau corps physique.

L’énergie du tore passe par le dos et ressort par le ventre, elle n’est plus en lien avec du matériel quantique (chakras ou ilojs), elle ne provient pas de l’esprit mais de moi en tant que cellule originelle.

Donc pour résumer la photo ci-dessus, la couronne-canal, le cœur et le cerveau ont tous fusionné dans le ventre et au-delà (zone blanche), c’est l’unique outil d’unité qui persiste pour ma nouvelle humanité.

Le tore va du dos au ventre, pas de la tête au pieds
Le mutant particulaire est extrêmement simple dans sa structure de vie
Le point de passage du tore, c’est tout le corps avec un focus dans le ventre, ce dernier étant également le cerveau et le cœur du nouvel humain : la respiration torique alimente donc le coeur-cerveau en particules de lumière.

La mutation en cours ne se fera pas à moitié, elle est intégrale, irrémédiable. Elle touche à ce qui est en amont de l’ADN ou de l’atome, de l’esprit ou de l’ego, de la mémoire ou de la conscience, elle s’incarne dans le champ de la particule élémentaire car c’est cette dernière qui va me permettre ensuite le voyage spatio-temporel. Bien évidement, l’immortalité n’est même plus une question, elle est une banalité. La conscience n’est plus créatrice de réalité, c’est MOI en amont qui génère de la conscience : le principe de création est de nouveau inversé, mais dans le bon sens si je puis dire :)

Mesnet Joséphau-Charrier

Vidéo sur Odysee

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :