Je suis mon futur autarcique / Différence entre autarcie et autonomie / Fin de la matrice collective, fin des dimensions

Je l’ai dit dans l’article suivant, dans la dimension que je quitte, je ne suis pas medium, je ne connais absolument pas le futur : médiumnité ou perfection ? Extrait : dans la perfection, JE n’apporte pas de réponse à certaines questions concernant le futur, je suis tous les potentiels et ils sont tout équivalents, donc JE peux les laisser advenir sans que mon humanité « les voit venir », le résultat n’a plus aucune importance. Dans mon humanité, il n’y a plus ces questions et donc plus de réponses non plus. JE suis Dieu et pourtant, JE ne sais rien sur ce qui va advenir car MA perfection ME permet de ne rien décider, de ne rien choisir, de tout être et de tout laisser venir.

Exemple : j’organise une sorte de concert de silence avec 6 personnes, un apprentissage à plusieurs de la vibralisation et de la visualisation. Un confinement national est de nouveau amorcé, cette communion n’aura pas lieu. Je n’ai pas vu venir cette réalité, je ne sais rien dans cette dimension, je suis tous les potentiels possibles et imaginables.

Pourquoi ? Parce que la dimension magnétique qui est concernée est collective, même à travers la notion du SOI individuel. J’en parle ici, dans l’être autarcique/l’ego autonome. Extrait : dans l’ancien cycle, ma personnalité était en-membranée magnétiquement, m’enfermant dans une dimension spécifique, et pourtant, je VOIS aujourd’hui que je n’avais aucune autonomie dans un système qui m’apparaît aujourd’hui totalement collectiviste. J’étais infiniment seule, enchâssée dans ma sphère énergétique et pourtant, totalement enchaînée à la matrice globale. La liberté n’existe pas dans une dimension de séparation ! Je suis effectivement bien séparé du monde extérieur (les autres) et pourtant, je suis tellement interconnecté avec cette strate extérieure, qu’elle n’impacte et m’oblige à réagir à ses dictats. Je vis le changement actuellement…l’humain particulaire et vibratoire est totalement autonome, dedans et dehors…je ne suis plus en-membranée magnétiquement et cependant, je me retrouve complétement unique et seule, dans une réalité invraisemblablement indépendante, me gérant en totale autarcie ! Je ne suis plus assujettie au collectif, mais à moi seule !

Qu’est-ce qui change ? Donc, mon soi collectif, enchainé à la matrice de séparation, ne peut connaître le futur, je ne pouvais pas deviner pour le reconfinement. Au sein d’une conscience, quelle que soit son niveau de maîtrise et donc de vibration, tout est lié à la matrice collective, point.

Mais dès lors que je ne suis plus en-menbranée magnétiquement, je suis libre, je suis en totale autarcie particulaire et énergétique. Et donc, ici, je VOIS mon avenir, dans le sens où je suis l’unique source de toutes mes lignes de temps. C’est pour cette raison que je sais totalement comment va se passer ce moment particulier, ce concert de silence. Je sais tout, je vois tout, je suis omnisciente et omnipotente en tant qu’être autonome, vivant totalement l’autarcie de ma création : cette dernière n’a plus rien à voir avec l’ancienne dimension, je suis mon propre collectif en même temps que moi-même.

Ce qui n’est pas vu, ce qu’il n’est pas possible de savoir : le reconfinement. Dans une matrice de conscience mentale, le soi est interdépendant du mouvement dimensionnel global. En tant qu’initié, je ne peux qu’apprendre à équilibrer ma réaction intérieure (maîtrise) face au monde extérieur, ce dernier semblant fonctionner de manière autonome. Je ne connais rien du futur, la médiumnité n’est qu’une coloration égotique qui permet de canaliser un potentiel orienté plutôt qu’un autre. Le but dans cette dimension de conscience, même absolue, est de devenir tout autant autonome que la matrice elle-même : un soi autonome et une matrice autonome, séparés magnétiquement mais expérimentant la fusion le plus possible.

Ce qui est vu, ce que je sais : le déroulement de la séance quand elle aura lieu. Dans une sphère autarcique vibratoire, je sais tout, je suis omnisciente et omnipotente vis-à-vis de moi-même. Tout mon être devient canal de sa propre ligne de temps, totalement indépendante du collectif, pouvant cependant devenir interconnecté avec d’autres sphères autarciques. Je dessine donc mon propre futur, je le connais, je sais ce qu’il contient, mais et je le répète, il n’est plus lié au collectif, en aucun cas. Le but ici est l’autarcie complète, plus l’autonomie et cela grâce à la disparition de la membrane magnétique de séparation.

Il est vu à travers ce tableau qu’il existe une différence fondamentale entre une matrice autonome et une sphère autarcique. Je rappelle ma propre définition d’un être autarcique : « être souverain qui tend volontairement à se suffire à lui-même sur le plan énergétique ». Le nouvel humain n’est donc plus matriciel ou dimensionnel, il est libéré de tous ces concepts, il vibralise simplement en parfaite autarcie, n’étant plus assujettie à aucun collectif. Il est en autosubsistance et autosuffisance. A noter ici qu’une matrice collective est liée à la conscience, et que l’être autarcique et particulaire est lié à la vibralisation. Tant que la conscience est activée comme première valeur d’expérience, l’humain/MOI est prisonnier de la matrice collective.

Comprendre ici qu’il n’existe plus de matrice ou de dimension pour l’humain particulaire…toutes ces projections sur la 3, 4,5…12D, c’est terminé. L’être particulaire est autarcique et en amont de toutes les réalités dimensionnelles ou de toutes les matrices physiques d’existence. C’est toutes ces notions de matrices et de dimensions qui sont annihilées sur ce chemin de libération.

Note personnelle : je commence à vibraliser dans la deuxième case, mais le plus souvent, je suis encore conditionnée dans la première :) Mais au moins, je sais où je vais, vers quoi je me dirige. Je m’entraine plusieurs fois par jour à vibraliser/visualiser par mon tore, ce qui fait que je suis de plus en plus détachée de la grille de lecture du collectif, en tant qu’humaine vivant de plus en plus en autarcie luminique. Par entrainement, je veux dire que dès que je suis dans la première case, je me repositionne instinctivement dans la deuxième…C’est MOI qui initie ce reparamétrage constant, pas ma conscience…ma conscience ne verbalise ce glissement qu’après qu’il soit effectué par MOI…ce processus de glissement, intégré il y a déjà quelques années, prend tout son sens aujourd’hui, je VOIS littéralement comment il fonctionne, et il n’a rien à voir avec la conscience…

Je ne suis donc plus assujettie au collectif, mais à moi seule ! Voilà, tout est là. L’autarcie est plus que l’autonomie annoncée. Elle me permet de dessiner mon futur et donc de le connaître, car j’ai accès à toutes mes lignes de temps. L’être autarcique est totalement en dehors de cette dimension collective, il s’en détache de plus en plus et ne gère que son propre réel, à travers la vibralisation et plus la conscience.

Dans mon nouveau monde, chaque sphère autarcique de création temporelle pourra se connecter à une autre, créer ainsi un collectif mouvant et surtout totalement interdépendant tout en étant interconnecté.

Ce dont je parle ici est une mutation totale de l’être qui n’a plus rien à voir avec une matrice, une dimension…c’est autre chose que je dessine…et comme je vois mon avenir en tant qu’être qui commence à vivre en autarcie énergétique, je sais où je vais et comment je suis déjà en train d’amorcer mon futur collectif/MOI.

Quand je conscientise, je subis les lignes du temps du collectif, je ne peux rien savoir, juste devenir maître de mes réactions, émotions, atomes, à travers la sphère du SOI individuel en-membrané magnétiquement ; je ne peux connaître le futur, juste m’incarner dans un présent le plus équilibré possible, en autonomie énergétique..quand JE vibralise, je suis toutes mes lignes de temps, en parfaite autarcie particulaire, je connais mon futur, je suis omniscient et omnipotent.

C’est magnifique !

Mesnet Joséphau-Charrier

Lire aussi l’être autarcique, l’ego autonome mais surtout ce qu’est finalement l’être « point contact temporel« , celui qui peut actionner toutes ses lignes de temps en une : le point contact temporel, mon ange gardien

Vidéo sur Odysee

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :