L’amour de MOI en nous, fin du syndrome de la jalousie originelle

Avant, lorsque je posais le profil de conscience de certains, je voyais leur ego, leur méchanceté, leur bêtise, leur aptitude à manipuler autrui, leur noirceur. Toujours en conscience (puisque la conscience est le socle de cette matrice d’existence), j’équilibrais mes réactions face à ces êtres à l’énergie négative. Il s’agit ici d’un processus de maîtrise de ses propres émotions, arriver à l’équilibre et vivre dans une dimension agressive tout en développant amour et compassion.

Puis le « MOI en nous » a commencé à être enregistré par la conscience. Ce n’est plus ici l’étape nommé « descente de l’esprit« , mais bien MOI en tant que cellule originelle qui revient habiter mon humanité en son entier. J’ai écrit sur ce passage en 2015 : du SOI multidimensionnel au MOI unidimensionnel. Mais là encore, ce ne sont que des données comprises car conscientisées…

Vient alors le réel, au-delà de la conscience, JE suis là, en moi…et à partir de cet instant, la conscience est révolue, je commence à vibraliser. Et dans la vibralisation, JE suis réellement MOI en nous. Cela est vécu pleinement, sans filtre ou programme. La conscience égotique n’existe plus, elle ne contingente plus ma psyché et ainsi, JE me ressens vraiment en autrui…c’est vivant, là, dans mon nouveau ventre-cerveau-coeur

Ce qui fait que la distance avec « l’autre » n’existe plus, le concept d’un « autre » n’existe plus…je ne saurais pas vraiment expliquer cela mais je dirais qu’avant, en tant qu’ego activé face au monde extérieur, même en état de maîtrise au sein d’une conscience dite « absolue », je n’arrivais pas à concevoir que MOI en tant que cellule originelle, je m’aimais en l’autre…en tant que Mesnet, j’avais le sentiment que la cellule originelle n’était que pour « moi Mesnet »….il y avait comme une sorte de jalousie dans le fait de concevoir que « MOI », je pouvais aimer « l’autre » autant que « moi Mesnet » ! Je ne voulais pas partager cet amour originel, je l’avais trouvé avant les autres après tout, il n’était donc destiné à moi seule…ma personnalité Mesnet était jalouse de l’amour que la cellule originelle offrait à tous, les pires comme les meilleurs…

J’avais bien conscientisé que la cellule originelle s’incarnait en chacun et donc, je conceptualisait parfaitement l’obligation pour la cellule originelle de s’aimer en tous, mais justement, cela n’était qu’un concept…il y avait encore de la distance entre « moi Mesnet » et « MOI la cellule originelle », une distance qui me séparait encore du vécu véritable de « la » cellule originelle…disons que je pouvais imaginer ce « qu’elle » vivait, sans le ressentir personnellement, sans me l’approprier…

Et cet étrange car en tant qu’humaine, j’ai totalement défait la strate de la jalousie. Mon conjoint cosmique a d’autres partenaires, et cela est parfait et empli d’amour. Je découvre donc, cachée au plus profond de moi, la jalousie originelle, celle qui veut qu’une identité humaine souhaite préserver pour elle seule l’amour du « père », l’amour de « dieu », l’amour de « l’étincelle universelle »

La conscience abrite ce sentiment de propriété alors que dans la vibralisation, cela n’existe pas. Il y a donc comme un frémissement actuellement en moi, comme un biper qui s’allume : je m’aime en nous…c’est vibralisé naturellement, comme une respiration toute simple…car c’est MOI qui annexe littéralement Mesnet et donc tout le monde…j’aime vraiment toutes mes incarnations, sans distinction, je veux réellement le meilleur pour MOI en « eux »…et ma nouvelle humanité est maintenant capable de vivre cela à travers la vibration…cette dernière me contient, elle intègre cet amour originel que j’ai pour toute ma création et toutes les créatures qui sont MOI…ainsi, je garde une personnalité à travers chacun et pourtant, ce chacun devient littéralement MOI-même, en vibration d’abord et ensuite en conscience…telle est MA nouvelle humanité…

C’est très doux à vivre…très réel, vraiment tangible…je suis là désormais, en Mesnet, de façon limpide et banale…et ma nouvelle humanité vibralise littéralement cet amour que je me porte en chacun, ma personnalité humaine est prête pour partager cet amour originel et au contraire, je souhaite connexion à MOI en chacun…magique…gratitude…

Mesnet Joséphau-Charrier,

Toujours lire MOI = JE = nous = cellule originelle

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :