Du point 0 au point contact, ou la fusion des lignes de temps

La programmation d’une interface de conscience unifiée s’appuie sur un protocole quantique très précis, dans lequel intervient plusieurs « reset » ou « point 0 ». J’en ai vécu plusieurs, ils sont comme des portails intérieurs à chacun d’entre MOI, des marches à monter une par une. Le plus important me concernant, et le plus compliqué fut le point 0 de 2012, j’ai eu le sentiment de mourir de douleur. L’énergie du désespoir opère alors comme le catalyseur du premier et véritable retournement de conscience (à lire ICI).

Désormais, ce n’est plus la conscience qui est au travail mais bien la matière, MON corps physique (le corps de Mesnet, tous les corps, les planètes, le système solaire, la dimension en son entier, et cela grâce au phénomène d’irradiation). Et ici, ce ne sont plus les mêmes lois qui prévalent, en tout cas, pas celle du point 0.

Comme je l’évoque dans cet article, le code barre cosmique de la bête, ce n’est plus le SOI individuel qui fait face à son ombre propre, mais bien la matrice entière. C’est donc MOI en tant que cellule originelle qui reprend en main le code satanique que j’ai glissé dans chaque atome de vie sur cette terre. Je vais tenter d’exprimer ce qui remonte en moi/MOI en ces instants très particuliers…

Image 1
Image 2

Dans l’image 1, je vis dans deux dimensions en même temps, je suis la Mesnet qui souffre en enfer et la Mesnet qui vibre au paradis. Au sein d’une conscience multidimensionnelle développée, ces deux Mesnet peuvent communiquer. Dans l’image 2, la Mesnet des enfers a donc suffisamment évolué en conscience pour tendre la main vers la Mesnet de lumière, cette dernière pouvant se connecter à ses « SOI » passés, sans les annihiler par ses hautes fréquences. Sur ces lignes de temps, il y a « une Mesnet » qui est le point contact, le point de jonction. A noter que la Mesnet des enfers incarne le passé et la Mesnet du paradis, le futur…la Mesnet point contact est celle qui va posséder le pouvoir sur ces deux pôles temporels…

C’est donc ce point contact qui s’établit actuellement. Il est celui qui permet la transmutation de la matière, à partir d’un MOI apte à absorber/digérer toutes MES lignes de temps. Ce point de lumière, là, entre ces deux doigts qui se connectent, c’est l’apparition de MA nouvelle humanité, un mutant particulaire, qui est en quelque sorte, une fusion, une convergence, une conjonction entre deux polarités (le mal et le bien, la lumière et l’ombre, le diable et dieu).

Ces deux mains qui se rejoignent, c’est effectivement Dieu (en tant qu’énergie/MOI) et Satan (en tant qu’humain encodé sous une forme duelle et prédatrice), qui fusionnent en MOI (en tant que cellule originelle), afin de donner vie à une nouvelle forme de conscience. Dans cette version, la vibration est en amont de cette nouvelle conscience, elle en est la source…

Je suis comme un peu chavirée de me préparer à cela et en même temps, c’est déjà fait, je le sens…une ligne de temps Mesnet est déjà ce point contact

Note : c’est comme si la Mesnet des enfers ne pouvait pas aller plus loin qu’elle ne l’a fait jusqu’ici…la conscience a fait face à l’absolu mais le corps ne peut aller au-delà de cette dimension satanique. Mon nom, Mesnet, provient du paradis, cette Mesnet haute fréquence qui vit sur une autre ligne de temps et qui s’est déjà connectée à la Mesnet des enfers. Tout mon savoir provient uniquement de MOI-même, à partir de mes lignes de temps personnelles, je n’ai canalisé que mon propre espace-temps durant toutes ces années, d’où mon verbe et mon parcours, parfois atypiques et adaptés à moi seulement..mais jusqu’ici, ces connexions étaient de courte durée, elles « ne tenaient pas » et surtout, c’était un bon quantique à chaque fois entre ces deux lignes de temps que j’incarne en deux points espacés et incompatibles…ce qui advient « maintenant », c’est que ce n’est plus l’une ou l’autre ligne de temps, une Mesnet ou une autre, mais bien une conjonction à un point précis dans le temps, dans lequel la Mesnet point contact, est capable « d’encaisser » toutes ces énergies cosmiques et multidimensionnelles…

Le ciel projette une conjonction similaire actuellement : une conjonction de deux objets célestes, signifie qu’ils sont si proches l’un de l’autre qu’il y a occultation, éclipse…fusion…(lire la grande conjonction entre Saturne et Jupiter). Et la conjonction céleste, d’un point de vue collectif, c’est bien les énergies « infernales » et les énergies d’amour, qui ne sont plus divergentes mais convergentes, et cela, pour le système solaire en son entier…

Mesnet Joséphau-Charrier

Toujours vibraliser MOI = JE = nous = cellule originelle

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :