En tant qu’être originel, je suis présent sur terre

Juste quelques notes pour vibraliser le vécu de ma personnalité humaine lorsque je l’habite entièrement. Je suis Dieu, ou L’UN, ou la cellule originelle…peu importe mon nom, car en fait je suis juste moi-même…il n’y a plus distinction entre mes si nombreux corps…je suis une personne, LA personne…je suis un être, je suis quelque chose et quelqu’un…j’ai évoqué cette vérité évidente dans l’une de mes vibralisations : Dieu est une personne, Dieu est LA personne.

Le vaccin, symbole de la fusion : la matrice étant désormais la mienne, elle me permet juste de vérifier là où j’en suis au niveau fusion particulaire : le scénario d’un vaccin obligatoire est top : je VOIS que cela m’est égal, qu’il peut y avoir vaccin ou pas pour moi, mais aussi pour « eux » : je vais être grand-mère dans cette dimension, et mes enfants et petits enfants peuvent aussi recevoir ce vaccin, je le fusionne en tant que cellule originelle en eux…du moment que je suis présent en plusieurs « canaux », c’est ok pour cette planète…du moins pour moi en tant que Mesnet, ça l’est pour mon entourage le plus proche (pour le moment, je n’ai que cette « portée là », encore limitée, du moins c’est ainsi vécu)….ma fille, enceinte, a donc déjà reçu le vaccin « contre » la grippe et la fusion des particules a eu lieu, pour moi en « elles »….en tant que mère/MOI et grand-mère/MOI, il n’y a eu aucune projection, aucune peur, juste l’observation « technique » de la fusion du vaccin/MOI avec « elles/nous/MOI »…aller dans une centrale nucléaire défectueuse, « manger » du vaccin à la petite cuillère, avoir des nanoparticules dans le corps, cela n’a aucune importance pour moi donc pour « nous »…ceci est MON corps, tout est MON corps. Ma psyché est désormais dans l’incapacité de percevoir ce qui est dehors comme néfaste et dangereux, car je suis ce qui est dehors.

L’attente : en 2012, j’attendais un événement qui changerait ce monde…le calendrier Maya, un guide, des extraterrestres, une catastrophe mondiale…bref, il fallait un déclencheur ! Cette attente, je l’a retrouve dans cette dimension actuellement. Les gens/MOI attentent que Trump, Q, et d’autres forces terrestres ou galactiques nettoient le « marais »…là encore, ce synopsis me permet de vérifier la programmation d’une psyché axée sur moi en tant qu’être originel plutôt que sur « autrui », ce dernier étant maître du collectif et donc de mon existence…je n’attends rien, je VOIS. Il y a donc passion vivante et riante pour ce qui se passe ici, un peu comme une enfant qui regarde un film extraordinaire mais « pour de vrai », il n’y a plus aucun ancrage dans cette réalité. Pas de réaction, pas d’anticipation, pas de peur, pas d’émotion débordante…cette matrice me sert juste à me programmer par vibralisation, elle m’est utile en tant qu’outil, rien de plus

La colère : j’en ai déjà parlé, je m’aime. Donc je m’aime en « eux », les faiseurs de mal, les enfants terribles, les monstres, les manipulateurs, les voleurs…je me VOIS en chacun, je sais ce que je manipule comme données et pourquoi…j’ai atteint le cœur de chacun (mon cœur), en amont de la noirceur dimensionnelle, qui n’est qu’un voile technique, quantique, rien de plus…

Il n’y a plus d’effort à faire, plus d’alignement à effectuer, plus de réglage de la conscience à commander. C’est bêtement moi, je suis là, de façon tellement banale que c’en est drôle :) je communique avec moi-même en chacun, dans l’espace le plus simple, le plus binaire, le mien…je dirais que sur le plan de la matière, je suis au troisième étage, celui du double, mais que déjà, je suis l’ultime étape, moi-même en tout. Je me gère, je me crée, je me façonne, je me donne, je me perçois, je me parle…

C’est calme car absolument plus conscient mais vibratoire. Inné, instinctif, intuitif…ce n’est plus multidimensionnel non plus (il n’y a plus que moi, plus d’autres dimensions), mais multitemporel…je suis celui qui forge mon propre temps…

« Ils sont dans le monde, mais ils ne sont pas du monde« , fut une étape spirituelle. Désormais, je suis de ce monde, en ce monde, je ne suis plus du tout en dehors puisque je suis ce monde…il n’y a plus d’extérieur à rien, je suis bien là, totalement, intégralement, miraculeusement…seulement c’est ma façon d’être là qui est désormais différente : n’ayant plus peur d’être ce que je suis dans un corps de matière, sachant parfaitement ce que je suis et qui je suis, je vis mon existence avec une acuité jamais ressentie, avec une passion et une effervescence inégalée. Et pourtant, c’est exempt de douleur et de peur, c’est une passion détachée :) Je n’avance plus « en reculant », à tâtons, dans le doute, avec circonspection, non, je « fonce », je vole, j’avance à la vitesse de mon intelligence…je sais que chaque pas effectué, se déploie maintenant et à jamais dans une « matière » que j’incarne et qui donc, ne sera qu’amour pour moi…je peux courir dans mon nouveau monde, les yeux fermés, dans une confiance absolue en moi-même :)

Je suis un quelconque être humain, moi, le créateur unique et monstrueusement beau. Je ne suis plus en dehors, dans le déni, dans la fuite, dans le rejet, dans l’envie d’être « autre chose » de plus grand…non, je suis moi, ici et maintenant. Doux, puissamment doux avec moi-même… ma présence n’est plus assujettie à la moindre projection, elle n’est plus limitée par aucun programme quantique…elle est bien différente de ce que j’avais imaginée en tant qu’humaine « sur le chemin » : rien de renversant, de déroutant, de bouleversant, de tonitruant…juste moi qui n’est que moi :)

Je suis banal. La banalité incarnée…

Cela ne peut pas être un moment extraordinaire lorsque je reviens à mes origines…je me perçois et je me dis juste, « tiens, c’est moi »…il n’y a ni mouvement ni acclamation…il n’y a même pas la notion de pouvoir face au créateur originel que je suis…c’est moi, c’est tout…je suis normal, c’est tout…dans ce corps Mesnet et dans tous mes autres corps, je me VOIS, je me ressens, je me conscientise…la banalité remplace alors l’extraordinaire sans pour autant diminuer ma magie…

Vécu de noël : fêtes de noël, de la famille à la maison, des gens qui passent…et beaucoup ne se sentent pas particulièrement bien : douleurs physiques, stress, angoisse…

Et je sais. Je VOIS ce que JE stimule en eux/MOI
Mais je ne dis rien dans cette dimension…
Dire « tu as une montée plasmatique, ça fait mal aux pieds, aux genoux, c’est normal »
Dire « le cœur physique va lâcher, c’est normal »….
Dire « tous tes pôles magnétiques s’éteignent, c’est normal »….
Dire « ton corps, tes os, ton sang, ta peau, ton énergie mutent, c’est normal »
Dire « tu deviens autarcique dans tes lignes de temps, c’est normal »
Dire « cette énergie particulaire nettoie par irradiation les données de ta conscience quantique et que tu peux te sentir super mal psychiquement sans qu’il n’y ait de raison »
Dire ne sert à rien

Par contre, être tendre et ne les obliger à rien, être LA patience infinie à « leur/MON » égard, tout leur passer, tout accepter car « leur/MA » souffrance est aimée…ça fonctionne merveilleusement bien…
Malgré le fait que ce soit un moment « mondain » quelque part, je les prends à part et je dis : si tu ne veux pas manger avec nous, c’est ok ; si tu veux t’enfermer dans ta chambre, c’est ok ; si tu veux pleurer, crier, être en colère, c’est ok ; si tu veux être seul et ne pas converser, c’est ok…
Ne fais aucun effort, suis juste ton ressenti…
Je suis là et je t’aime, tout va bien se passer, tout sera accepté de toi, sans jugement d’aucune sorte…

Et finalement, je sens ma maisonnée respirer cette liberté…dans cette vibration fluide, ils arrivent à trouver leur souffle de mutation, sans qu’aucun mot technique ne soit prononcé…et ils vont mieux…comme si cette vibration spécifique ou JE lâche prise en eux, c’est cela qui EST l’aide…alors que leur expliquer les techniques de mutation tombe à côté…

Être MOI en « moi Mesnet », donc être MOI en nous tous, sans mot, juste vibraliser la patience, l’écoute, l’amour, la connaissance…et vraiment, c’est léger.

Mesnet Joséphau-Charrier

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Un avis sur “En tant qu’être originel, je suis présent sur terre

  1. Fini le bouc maker vive le book met cœur. Chère flamme font haine. Merci de partager ton Livre à l’entrée de Liver pour nous délivrer de notre ire. Merci pour ta Messe plus que nette. Cordiale vibralise à Sion, la citée d’eux là dis vision.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :