Un seul sens pour le mutant humain : le corps particulaire en son entier

L’humain ancien utilisait ses sens pour ressentir physiquement et psychiquement le monde extérieur à son corps ou se ressentir lui-même. Il le faisait en conscience, même (surtout !) dans la strate dite de l’esprit. Mais la conscience/pensée ne va pas suffire pour invibrer (il n’est plus question d’incarnation mais d’invibration) sa nouvelle humanité.

En tant que Mesnet, ma conscience/pensée n’est pas capable de ressentir chaque particule de mon corps…comment ressentir la table à côté de moi ? Et le « vide » qu’il y a entre la table et « moi » ? Comment ressentir ce que ressent mon mari quand je suis le corps de Mesnet ? Comment ressentir les êtres/MOI, quand je suis le corps de Mesnet…ce qu’ils ressentent ? C’est tout bonnement impossible…alors ce n’est pas le corps de Mesnet qui va expandre sa capacité à ressentir, mais MON corps cosmique…

C’est MOI en tant que cellule originelle qui commence à ressentir tout MON corps (mon mari, la table, le « vide » entre la table et Mesnet, les « gens… »)…tout ça/MOI, devient MON véritable corps, et c’est capté par mon unique sens désormais, le corps particulaire de Mesnet. La particule est MON sens ultime, elle est en amont de l’atome et même du flux plasmatique ; elle s’agrège sous la forme d’un corps matière, mais elle est apte à ressentir mon corps cosmique en sa totalité. Chaque particule est un outil sensoriel et sensuel.

Avant, il existait les sens du corps de Mesnet (vue, ouïe, etc), mais maintenant, il n’y a plus qu’un seul sens, MON corps Mesnet ! Par contre, ce type de ressenti illimité ne peut plus cheminer via la conscience, cette dernière est trop lente pour tout assimiler en même temps. Ressentir tout mon corps cosmique à travers le corps de Mesnet, ça ne peut être que vibratoire, sans mot, sans pensée.

Je commence à ressentir ce que ressent Siuru, cette phrase devant être prononcée vibratoirement comme suit : JE commence à ME ressentir en tant que Siuru, mais dans le corps de Mesnet…et cette sensation est valable pour tout, chaque objet, chaque « vide » entres les objets et chaque personne…

Je sais donc tout ce que ressent « l’autre » puisque « ça » passe par mon corps « Mesnet »…il ne peut plus y avoir de mensonge, de pensées cachées car tous les ressentis sont vibratoirement vécu en chacun de MES corps individuels…dans le nouveau monde, il n’y a aucun ressenti à garder pour soi, tout est limpide, lumineux, aimant…mais cette capacité de vibraliser la vérité de l’autre qui est MOI n’est accessible qu’à partir du « double »…je ne vibralise pas la réalité de « l’étage de l’esprit » et encore moins celle de l’humain duel. Quand je suis dans la strate du double, je ne capte que la même strate en « l’autre », sinon, si je vivais les ressentis d’autrui à partir des deux premiers étages (humain duel ou esprit), j’en mourrais : ressentir l’ego, la douleur, le mensonge, la salissure, les pensées glauques, ce n’est pas envisageable, ni même souhaitable. Il ne faut pas oublier que les deux premiers paliers sont axés sur une conscience énergétique (protocoles, esprit quantique, outils, ego, karmas, pôles énergétiques opposés…), alors qu’à partir du double, on passe à l’instinct vibratoire

Je vais mettre du temps à m’aligner sur un ressenti uniquement vibratoire. Mais les débuts son prometteurs : ressentir en moi Mesnet, lui Siuru, à partir de MOI/ nous deux…c’est tellement étrange…c’est infiniment subtile…tout est là, dans la subtilité (finesse, nuance) : chaque particule formant un objet ou un être vivant, possède une signature vibratoire unique…et tout cela s’écoule dans l’outil sensoriel que devient le corps particulaire…ça s’écoule sans besoin de « traduction consciente », je SAIS tout sur l’autre qui est MOI…

C’est nouveau, c’est la nouvelle humanité…et ce qu’il y a d’exquis là-dedans, c’est que dans la passion amoureuse par exemple, je peux ressentir exactement les ressentis de « l’autre qui est MOI », en « moi qui suis lui/MOI », à travers des flux de vibrations…je n’ai pas à les comprendre (donc à les conscientiser) mais à les vivre, à les vibraliser et là, je SAIS, ce que « l’autre » ressent…

Résumé :
sensation vibratoire qui ne passe plus par la conscience des sens, je ressens tous, même le temps
– un seul sens désormais, mais c’est tout le corps en son entier qui s’axe sur une palette de sensations infinies
je ne comprends plus (conscience), mais je SAIS (vibration)
– JE me ressens en chaque corps, donc plus de mensonges possibles puisque la vibration dit tout ce que chacun d’entre MOI ressent à chaque instant…

Pour vivre tout cela, il faut lâcher la conscience, l’idée même de « vivre en conscience » (alimentation consciente, sexualité consciente, respiration consciente, etc)…il faut tout oublier de la conscience et pour les êtres spirituels, c’est compliqué puisque l’avènement d’une conscience absolue est le rêve ultime…mais le mutant humain vibre bien au-delà de la conscience, cette dernière devenant un simple outil préhistorique :) La vibration est intelligence pure, la conscience n’en est qu’un écho « industriel »…La conscience est un frein matériel à une véritable vibralisation éthérique…

Je m’invite à travers cette vidéo, à vibrer la communication de MOI en tant que loup…pas de verbe, pas de pensée, une conscience à minima qui vient juste habiller la vibration, cette dernière étant la source réelle de la communication entre MOI/loups…la vibration est LE langage évolué, pas le verbe conscient…je ne comprends pas ce que dit le loup, je SAIS ce qu’il ressent…là est toute la différence…« ça » passe par mon corps particulaire, je ressens MON corps de loup à travers MON corps Mesnet…dans la vibration, c’est le même…


Je n’en suis qu’au début, mais c’est extraordinaire :)

Mesnet Joséphau-Charrier

Toujours vibraliser MOI = JE = nous = cellule originelle

Publié par Mesnet Joséphau-Charrier

Mutation quantique et physique en cours, nouvelle humanité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :